Test du ZTE Grand S

  • Home
  • Test du ZTE Grand S

Test du ZTE Grand S

ZTE a dévoilé le Grand S, son nouveau smartphone phare, au salon CS 2013 à Las Vegas. Il s'agit d'une puissance Full HD de 5 pouces qui espère rivaliser avec les autres appareils 1080p lancés lors du salon en prenant le titre de « le plus mince du monde ». Nous revenons à peine du stand de la société pour vous apporter nos impressions sur le terrain.

Avec une épaisseur de 6,9 ​​mm, le Grand S est nettement plus fin que les smartphones concurrents et se glisse facilement dans une poche - malgré son énorme écran de 5 pouces. Il est fabriqué à partir de plastique polycarbonate et disponible dans une gamme de couleurs, notamment le cyan, le jaune et le rose, ainsi qu'un noir et blanc plus traditionnel.

L'écran de 5 pouces a la même densité de pixels de 443 ppi que le Huawei Ascend D2 et le Xperia Z de Sony, ce qui rend pratiquement impossible de voir la structure des pixels à moins de placer le téléphone sous une loupe. Nous n'avons pas été très impressionnés par sa luminosité sur la salle d'exposition, mais cela pourrait être en partie à cause de l'éclairage incroyablement lumineux sur la salle d'exposition. Sinon, les images et la vidéo semblaient très nettes et les couleurs étaient raisonnablement éclatantes.

Nous avons pris quelques clichés de test à l'aide de l'appareil photo arrière de 13 mégapixels et avons été raisonnablement impressionnés - il est capable d'images nettes avec des couleurs vives, bien que nous ne sachions pas à quoi ressemblent ses performances en basse lumière jusqu'à ce que nous obtenions un modèle d'examen britannique. Il y a un flash LED à l'arrière et une webcam de 2 mégapixels à l'avant pour les conversations vidéo.

Nous étions légèrement préoccupés par le fait que la batterie de 1 780 mAh aura du mal à alimenter l'écran 1080p pendant très longtemps - c'est environ la moitié de la taille des smartphones 5 pouces concurrents comme le Sony Xperia Z et le Huawei Ascend D2. Personne sur le stand ZTE ne pouvait nous dire combien de temps cela durerait avec une charge complète, mais avec un modem 4G à bord, nous ne sommes pas convaincus que vous en tirerez une grande utilité entre les charges.

ZTE a installé sa propre interface personnalisée sur le système d'exploitation Android 4.1 Jelly Bean par défaut, mais s'est généralement abstenu de trop modifier la formule. Mis à part quelques icônes personnalisées et une barre d'état repensée, il est toujours facilement reconnaissable en tant qu'appareil Android.

La seule exception, et peut-être la caractéristique la plus intrigante du téléphone, est l'orbe de paramètres omniprésent, qui peut être déplacé sur l'écran et placé où vous le souhaitez. Il se trouve au-dessus de toutes les applications ouvertes pour qu'il soit toujours visible et vous permet d'accéder à tout moment aux boutons d'accueil, de retour, de menu et d'applications fréquentes. Ce serait une fonctionnalité utile, si le téléphone n'avait pas de boutons physiques de toute façon - pourquoi ZTE a ressenti le besoin d'inclure cela est quelque chose d'un mystère. Malheureusement, les boutons eux-mêmes ne sont pas rétroéclairés, ce qui les rend difficiles à utiliser dans l'obscurité.

Le téléphone est alimenté par un processeur Snapdragon S4 quadricœur fonctionnant à 1,7 GHz, rejoint par 2 Go de RAM - il est plus que suffisamment puissant pour exécuter Android en douceur et n'a eu aucun problème à rendre l'interface utilisateur personnalisée de ZTE ou à jouer à des jeux. Il y a aussi 16 Go de stockage interne et un emplacement pour carte MicroSD pour ajouter plus de capacité plus tard.

Le lancement prévu en Chine dans les prochains mois et aux États-Unis d'ici l'été, nous ne savons pas encore quand le Grand S arrivera au Royaume-Uni.

Leave a Replay