Test du transformateur Asus Eee Pad

  • Home
  • Test du transformateur Asus Eee Pad

Test du transformateur Asus Eee Pad

Le souci que nous avions avec les tablettes Android 3.0 (Honeycomb) était qu'elles seraient toutes très similaires et qu'il n'y aurait pas grand-chose pour les distinguer, un peu comme le marché actuel des netbooks.

Cependant, avec la deuxième tablette Android 3.0 que nous avons testée, Asus a réussi à rendre son Eee Pad Transformer très différent du Motorola Xoom. La principale différence est que le Transformer dispose d'un dock clavier en option, le transformant d'une simple tablette en un netbook plus puissant.

Nous pensons également qu'Asus a le bon prix, le modèle 16 Go coûtant 380 £ sans le dock clavier ou 430 £ avec. Sans la station d'accueil, il coûte environ 20 £ moins cher que le Wi-Fi 16 Go d'Apple iPad 2 . Étant donné que la tablette d'Apple est celle à battre, les tablettes Android doivent être moins chères pour rivaliser, ce qui est en partie là où le Xoom s'est un peu trompé.

Ce n'est pas parce que le Transformer est moins cher que l'iPad qu'il est fabriqué à moindre coût. Bien que le boîtier en plastique ne soit pas aussi beau que le corps tout en aluminium de l'iPad, il est solide. Il est bon que les côtés soient en métal, pour aider à protéger la tablette lorsque vous la transportez.

L'utilisation de plastique signifie que l'Eee Pad Transformer pèse 680 g, ce qui est juste 80 g de plus que l'iPad 2. À l'utilisation, cela signifie qu'il est confortable à tenir et nous n'avons pas eu envie de le poser aussi souvent qu'avec le Xoom .

Asus a utilisé une dalle IPS pour l'écran 1280x800. En le comparant côte à côte avec l'iPad 2, nous avons constaté qu'il y avait très peu de différence en termes de qualité d'image. L'écran de l'Eee Pad Transformer est absolument fantastique, avec des blancs brillants et des noirs profonds. Les angles de vision sont également superbes, comme on peut s'y attendre d'IPS. Nous aimons le rapport hauteur/largeur plus large de cette tablette, car il laisse plus de place pour les pages Web et autres contenus que l'écran à faible résolution de l'iPad 2.

Comme avec la majorité des nouvelles tablettes non Apple, le Eee Pad Transformer est alimenté par un chipset Nvidia Tegra 2 à 1 GHz. Son processeur dual-core est très rapide, alimentant le Quadrant Android Benchmark avec un score de 2 146, ce qui le rend légèrement plus rapide que le Xoom. Exécutant le SunSpider JavaScript Benchmark, le Transformer a terminé le test en 1 878 ms, ce qui est encore légèrement plus rapide que le Xoom et l'iPad 2.

Nous avons trouvé le Transformer légèrement plus fluide et plus rapide à utiliser que le Xoom. L'animation de transition lors du basculement entre les pages d'accueil était particulièrement fluide. Nous avons également trouvé la navigation sur le Web un peu plus rapide, avec des transitions du portrait au paysage (et vice versa) plus rapides que sur le Xoom. Cependant, placez cette tablette à côté de l'iPad 2 et celle d'Apple semble plus rapide et plus fluide, notamment en scrolling.

Leave a Replay