iPhone 13 Pro vs iPhone 14 Pro : quelles sont les différences ?

  • Home
  • iPhone 13 Pro vs iPhone 14 Pro : quelles sont les différences ?

iPhone 13 Pro vs iPhone 14 Pro : quelles sont les différences ?

Garder son iPhone 13 ou attendre l'iPhone 14 ?

Depuis la grande révélation de la nouvelle série iPhone 14 lors du dernier événement Apple, la nouvelle fonctionnalité la plus notable était littéralement l'île dynamique. Elle n'a jamais existée auparavant sur l'iPhone. Apple a eu 5 ans pour tester l'encoche d'affichage, et bien qu'il ait reçu des critiques cinglantes à propos de cette fonctionnalité, il semble que l'île dynamique de l'iPhone 14 dissipe ces doutes.

En haut au centre de l'écran se trouve une nouvelle fonctionnalité en forme de pilule appelée… vous l'avez deviné. L'île dynamique. Il vous permet de consulter et de contrôler toutes vos applications et notifications en cours d'exécution tout en étant connecté à vos AirPods.

Ce n'est pas suffisant pour acheter un nouvel iPhone 14, n'est-ce pas ? Eh bien, cela ne dépend que de vous. Oh, et il y a un capteur de caméra caché quelque part à l'intérieur de cette pilule.

Bien qu'il y ait encore des critiques sur l'esthétique de l'île dynamique, cette fonctionnalité est peut-être maintenant le visage de l'iPhone 14. La fonctionnalité n'est disponible que pour l'iPhone 14 Pro et Pro Max.

Une autre caractéristique qui distingue l'iPhone 14 est le nouvel affichage permanent qui assombrit votre écran de verrouillage afin que vous puissiez toujours voir les notifications importantes. Apple a formulé la fonctionnalité de sorte qu'elle n'épuise pas la durée de vie de la batterie.

Revue de tests de l'iPhone 14 : un bon produit qui ne vaut pas vraiment le coup

À deux jours du lancement des iPhone 14, les premiers avis de la presse viennent de paraître. L'iPhone 14 standard n'est pas aussi chatoyant que l'iPhone 14 Pro et son prix a augmenté en France, mais cela en fait-il un mauvais choix pour autant ? Il se pourrait bien…

Un design inchangé

On ne vous apprendra rien en vous disant que l'iPhone 14 ressemble comme deux gouttes d'eau à l'iPhone 13. Il est toujours équipé de deux appareils photo à l'arrière, mais son bloc est un peu plus grand. Ce changement de taille est suffisamment important pour que les coques iPhone 13 ne lui conviennent pas, relève The Verge.

iPhone 14 Pro Max, iPhone 14 Pro et iPhone 14. Image CNBC

La seule nouveauté esthétique de cette génération est l'arrivée de quelques nouvelles couleurs. TechCrunch juge le nouveau bleu pas assez appuyé et préfère le mauve ainsi que le (PRODUCT)RED plus vif que l'an passé.

La plupart des testeurs regrettent qu'il faille attendre (a priori) une année supplémentaire pour voir le port Lightning remplacé par de l'USB-C.

L'écran OLED 6,1" est lui aussi inchangé. « C'est un bon écran, mais la concurrence a des tours d'avance sur Apple dans ce domaine. Les téléphones Android premium jusqu'au Samsung A53 à 350 $ ont des écrans 120 Hz. Ce n'est pas rédhibitoire, mais c'est un domaine dans lequel l'iPhone standard est en retard », pointe The Verge. Chez BFM TV, on déplore que l'iPhone 14 ne troque pas son encoche pour la Dynamic Island de l'iPhone 14 Pro.

Tous les iPhone 14 ont un nouveau capteur de luminosité à l'arrière qui sert à ajuster la luminosité de l'écran ainsi que l'exposition de l'appareil photo. D'après TechCrunch, ce nouveau capteur peut aussi aider quand il y a des changements soudains de luminosité ambiante, mais il est difficile de vérifier ses bénéfices réels.

Des performances qui progressent à peine

Le système sur puce aussi n'a pas changé, ou seulement à la marge pour être précis. Contrairement aux modèles Pro, l'iPhone 14 n'a pas droit au nouveau A16, il doit se contenter de l'A15 sorti l'année dernière. Il a en fait un A15 un peu plus puissant graphiquement que celui de l'iPhone 13 (GPU à 5 cœurs au lieu de 4). Les premiers testeurs ne se sont pas embêtés à faire des benchmarks pour vérifier si les 18 % de performances graphiques en plus annoncées par Apple se vérifient.

« L'A15 est toujours très capable, mais avoir le dernier processeur en date ne sert pas seulement à avoir les meilleures performances, cela joue aussi dans le nombre de mises à jour du système reçues ainsi que dans la compatibilité avec de futures fonctionnalités », note The Verge.

iPhone 14. Image The Verge

TechCrunch précise que, selon Apple, l'architecture interne de tous les iPhone 14 a été revue pour une meilleure dissipation de la chaleur, mais le site n'a pas remarqué de bénéfices lors de son essai. Il faudra des tests plus poussés pour voir à quel point ce nouvel agencement fait la différence, ou non.

Quant à l'autonomie, les premiers testeurs n'ont manifestement pas trop eu le temps de mesurer ce point. Par rapport à l'iPhone 13, Apple annonce une heure de plus en lecture vidéo et 5 heures de plus en lecture audio. Difficile de dire si c'est vraiment mieux que l'iPhone 13 (qui était déjà satisfaisant), déclare The Verge, mais en tout cas l'iPhone 14 en a suffisamment dans le ventre pour une journée entière.

Une partie photo et vidéo améliorée

Niveau photo, l'iPhone 14 reste donc limité à deux appareils à l'arrière (grand-angle et ultra grand-angle), mais il gagne des améliorations matérielles et logicielles. « On peut voir une amélioration entre le 13 et le 14. Ce n'est pas énorme, mais il y en a bien une », selon The Verge.

C'est en particulier dans les environnements sombres que l'iPhone 14 semble se démarquer de son prédécesseur grâce à une ouverture plus large et peut-être aussi les nouveaux traitements logiciels.

Image The Verge

Le nouveau mode Action, qui stabilise les vidéos réalisées dans le feu de l'action, est à proscrire quand il fait sombre, car la qualité de l'image est médiocre dans ce cas-là, d'après The Verge. Concernant la vidéo, BFM TV a retenu un autre détail : « le zoom en vidéo se montre moins violent que les années précédentes quand vous l’utilisez avec les doigts. Il est plus simple de glisser d’un palier à l’autre. »

TechCrunch ne se plaint pas de la qualité photo/vidéo de l'iPhone 14. Au contraire, le site américain trouve qu'Apple aurait très bien pu réserver le mode action, l'enregistrement 4K à 24 i/s et le nouveau zoom à l'iPhone 14 Pro et qu'il n'y aurait rien eu à redire.

Quant à la caméra avant, elle gagne notamment un autofocus qui fait la différence pour les selfies de groupe et quand la luminosité baisse.

De nouvelles fonctionnalités en cas d'urgence

Grâce à de nouveaux capteurs, l'iPhone 14 est capable de détecter des accidents de voiture puis d'appeler automatiquement les secours. Les premiers journalistes à avoir eu l'iPhone 14 entre leurs mains n'ont pas testé cette fonctionnalité — on ne leur en voudra pas. De l'avis de The Verge, c'est un plus bon à avoir.

L'iPhone 14 introduit une seconde fonctionnalité de secours, les appels d'urgence par satellite. Celle-ci n'arrivera qu'en novembre et seulement aux États-Unis et au Canada, donc l'intérêt sera nul pour les clients français. Néanmoins, The Verge a eu droit à une démo à Cupertino : d'après le site, ces appels d'urgence sont assez intuitifs, mais il y a la question du prix. Le service sera offert pendant deux ans, mais Apple n'a donné aucune indication après cette période.

Une autre nouveauté qui ne concerne pas la France est la disparition du tiroir pour la carte SIM, et c'est tant mieux car The Verge indique qu'il peut y avoir certains cas compliqués (si l'on passe d'un Android avec SIM à un iPhone 14, par exemple).

Pour conclure temporairement

Au bout du compte, Matthew Panzarino de TechCrunch est très clément avec l'iPhone 14, qui est pour lui « vraiment tentant » — il faut rappeler que le prix n'a pas augmenté aux États-Unis, contrairement à la France. « Oui, vous devez vous faire à l'idée qu'Apple améliore ses marges étant donné qu'ils réutilisent la puce haut de gamme de l'année dernière, mais je ne crois pas que ce soit un crève-cœur », déclare-t-il.

iPhone 14 à droite. Image TechCrunch

Les avis sont beaucoup moins indulgents dans les autres médias. Pour CNBC, il n'y a pas de grosses différences entre l'iPhone 13 et l'iPhone 14. Le site croit plus en l'iPhone 14 Plus (disponible début octobre), qui permettra d'avoir un grand écran pour moins cher qu'un Pro Max.

Pour The Verge, l'iPhone 14 fait assez peine à voir par rapport au Galaxy S22, qui a, lui, un téléobjectif, une dalle 120 Hz et un écran toujours allumé. La conclusion du site est cinglante : « L'iPhone 14 est un bon produit que vous ne devriez probablement pas acheter. »

L'iPhone 14 sera disponible à partir du vendredi 16 septembre à 1 019 € minimum. Rendez-vous dans les prochains jours pour notre propre test complet.

iPhone 14 Pro : des premiers tests à l'enthousiasme mesuré

iPhone 13 Pro vs iPhone 14 Pro : quelles sont les différences ?

Sommaire Design Écran Logiciel Performances Photo Autonomie Prix Commentaires

Quelles sont les différences entre un iPhone 13 Pro et un iPhone 14 Pro ?

Comme chaque année, Apple a présenté de nouveaux iPhone. Pour cette génération, nous avons droit à quatre smartphones : les iPhone 14, 14 Plus, 14 Pro et 14 Pro Max. Mais intéressons-nous au cœur de la gamme, celui qui devrait être le plus populaire : l’iPhone 14 Pro. Quelles sont ses nouveautés par rapport à l’iPhone 13 Pro ? On fait le point ici.

Notez que si vous avez un iPhone 13 Pro, on vous invite quoiqu’il arrive à ne pas passer au modèle supérieur. La conception des smartphones consomme des terres rares, et leur extraction pollue énormément. On vous conseille donc de garder votre iPhone le plus longtemps possible, vous n’en apprécierez que d’autant plus les améliorations qui auront eu lieu sur plusieurs générations.

L’iPhone 14 Pro : la fin d’une ère

Depuis le passage de l’iPhone au « borderless » avec l’iPhone X, tous les téléphones d’Apple ont intégré les capteurs nécessaires à la reconnaissance faciale au sein d’une encoche très décriée. Quatre ans plus tard, ce design vieillissant gagne enfin en finesse sur l’iPhone 14 Pro avec un nouveau format : une « pilule » englobant à la fois Face ID et la caméra frontale.

De cette contrainte, Apple a donné naissance à une interface logicielle particulièrement intelligente : Dynamic Island. La zone cachée par la pilule s’étend logiciellement pour afficher des informations dynamiques contextuelles. Un appui prolongé permet de développer le lecteur musical tandis que cette zone attire votre attention lors d’un appel par exemple.

Pour ce qui est du reste du design, l’iPhone 14 Pro ne change pas réellement la formule. Les tranches en acier inoxydable sont toujours plates, la diagonale d’écran est toujours de 6,1 pouces et les modifications de dimensions sont anecdotiques (+0,8 mm en hauteur, +0,20 mm d’épaisseur et + 3 grammes sur la balance).

Un écran encore plus lumineux

Toujours plus ! Alors que la luminosité de l’écran de l’iPhone 13 Pro était limité à 1200 nits en HDR, elle monte ici à 1600 nits sur l’iPhone 14 Pro. De plus, le téléphone est capable d’aller chercher une réserve supplémentaire et de pousser la luminosité jusqu’à 2000 nits en plein soleil.

Au-delà de cela, on reste sur une définition similaire de 2556 x 1179 pixels et un taux de rafraichissement maximal de 120 Hz. La dalle LTPO peut néanmoins descendre jusqu’à 1 Hz, permettant l’arrivée de l’écran l’Always-On.

L’Alway-On enfin sur iPhone

À l’heure actuelle, l’iPhone 13 Pro et l’iPhone 14 Pro tournent tous deux sur iOS 16 si vous prenez le temps de mettre à jour votre iPhone. On note cependant quelques nouveautés logicielles ici, particulièrement au niveau des interactions de la fonction Dynamic Island.

Déjà disponible depuis des années sur Android, l’Always-On Display fait enfin son apparition sur l’iPhone 14 Pro. Cette fonctionnalité étant énergivore, Apple l’a limitée à son appareil pouvant descendre sa fréquence d’affichage à 1 Hz afin d’économiser de la batterie. Elle ne devrait donc pas arriver sur l’iPhone 13 Pro.

L’écran de l’iPhone 14 Pro reste donc visible en toutes circonstances, mais s’obscurcit. Cela permet de toujours garder à l’œil les informations de son iPhone.

Un GPU plus rapide

Contrairement à l’iPhone 14, l’iPhone 14 Pro est équipé de la nouvelle puce A16 Bionic d’Apple. Gravée en 4 nm, elle est annoncée ayant 50 % de bande passante en plus pour les graphismes complexes. On reste sur une architecture similaire avec un CPU à 6 cœurs (2 cœurs performance et 4 cœurs haute efficacité) et un GPU 5 cœurs. Le Neural Engine 16 cœurs permet quant à lui d’atteindre les 17 000 milliards d’opérations dédiées à l’intelligence artificielle à la seconde, soit 1200 milliards de plus.

Les performances ne semblent pas être une priorité pour Apple sur cette génération, le sujet n’ayant été abordé que rapidement lors de la conférence d’annonce. Notons que le modem reste le même et n’offre toujours pas de Wi-Fi 6E.

4x plus de pixels

La grosse nouveauté de l’iPhone 14 Pro est, comme souvent, à chercher du côté de la photo et plus particulièrement du côté de son capteur principal. Celui-ci passe de 12 à 48 Mégapixels pour une taille 65 % plus grande. L’ouverture de son objectif est en revanche moins grande avec f/1,78 contre f/1,5 sur l’iPhone 13 Pro, un détail qui ne devrait pas jouer beaucoup au vu de l’agrandissement du capteur. On retrouve par ailleurs un système de pixel binning pour fusionner 4 pixels en 1 et ainsi obtenir des clichés de 12 Mpx plus lumineux lorsque les conditions ne sont pas optimales.

On retrouve sinon des capteurs de 12 Mpx, comme sur l’iPhone 13 Pro, sur l’ultra grand-angle et le téléobjectif x3. Notons tout de même que l’ouverture descend de f/1,8 à f/2,2.

Les algorithmes profitent par ailleurs des performances de l’A16 Bionic pour améliorer les performances de nuit. Et comme Apple a besoin de donner un nom marketing à tout, cela s’appelle cette année Photonic Engine. Apple annonce une qualité photo de 2 à 3 fois supérieure selon l’objectif en faible luminosité.

On trouve également des nouveautés intéressantes du côté de la vidéo avec le passage du mode Cinématique à la 4K et le « Mode Action » qui promet une stabilité digne d’un stabilisateur gimbal.

Une autonomie stable malgré les améliorations

Du côté de la batterie, l’autonomie reste similaire d’une année à l’autre. Apple annonce 23 heures en lecture vidéo (contre 22 heures sur le 13 Pro), 20 heures en streaming vidéo et 75 heures en lecture audio (comme l’année dernière). À voir si l’autonomie demeure stable avec l’Always-On Display.

Pour la recharge, l’iPhone 14 Pro reste toujours coincé à 20 W.

Prix de l’iPhone 14 Pro

Le prix de l’iPhone 14 Pro s’étale de 1329 euros pour le modèle avec 128 Go de mémoire à 1979 euros pour celui avec 1 To. Une augmentation de 14 % environ par rapport à l’année dernière.

Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Leave a Replay