Avis Panasonic HDC-SDT750

  • Home
  • Avis Panasonic HDC-SDT750

Avis Panasonic HDC-SDT750

En tant que premier caméscope 3D grand public, le HDC-SDT750 de Panasonic permet à quiconque, disposant de poches suffisamment profondes, de se lancer dans la réalisation de films 3D. C'est peut-être révolutionnaire, mais c'est aussi assez familier. En effet, le composant caméscope de ce kit est presque identique à la série 700 actuelle de caméscopes de la société, comme le HDC-TM700 que nous avons examiné il y a quelques mois.

Le point culminant du SDT750 est l'objectif de conversion 3D boulonné. Cela utilise une paire de lentilles qui se placent côte à côte pour capter deux points de vue légèrement différents – un pour chaque œil. Lorsque l'objectif est vissé pour la première fois, l'appareil photo vous invite à suivre un assistant de calibrage pour vous assurer qu'il est correctement configuré. Bien qu'il ne soit nécessaire de calibrer l'objectif que la première fois que vous le connectez, Panasonic vous recommande de le recalibrer à chaque fois que vous rattachez l'objectif, ce qui est plutôt ennuyeux.

L'objectif double presque la longueur du caméscope et ajoute 215 g au poids de 375 g du corps, ce qui le rend plutôt déséquilibré et lourd à l'avant. Avec l'objectif fixé, des pans de fonctions clés sont désactivés. Ceux-ci incluent le zoom, le mode automatique intelligent, les modes scène intégrés, la détection de visage et la mise au point manuelle. Il n'y a pas non plus de contrôle sur l'obturateur ou l'ouverture.

La paire d'images capturées par l'objectif est enregistrée côte à côte dans une seule image AVCHD - l'un des formats 3D standard pris en charge par les téléviseurs HD compatibles 3D actuels. Cela signifie que vous perdez la moitié de la résolution horizontale, la résolution effective de l'image finale étant de 960 x 1 080. Ceci est étiré à 1 920 x 1 080 lors de la lecture, ce qui, sans surprise, signifie que les séquences 3D ne sont pas aussi nettes que les séquences 2D enregistrées sans l'objectif de conversion attaché.

Malgré les limites, les résultats sont impressionnants. Les scènes peuvent avoir un sens beaucoup plus grand de la profondeur, et des objets très proches semblent se profiler hors de l'écran vers vous. Il n'y a pas de paramètres avec lesquels jouer concernant l'élément 3D de l'image - vous obtenez ce qu'on vous donne. Ne vous attendez pas non plus à obtenir des résultats incroyables, le frisson initial de la prise de vue en 3D s'estompe rapidement et une certaine cinématographie réfléchie est toujours nécessaire.

Étant donné que la résolution horizontale est réduite de moitié avec l'objectif de conversion 3D fixé, ce n'était pas une surprise de constater que les performances en basse lumière n'étaient pas aussi bonnes qu'en mode 2D. L'image est très sombre et il y a beaucoup de bruit, mais les couleurs ne sont pas trop mauvaises. Les performances sous un bon éclairage sont louables et les images sont à la fois profondes et claires, même si elles ne sont pas aussi nettes que les images 2D du SDT750.

En mode 3D, la qualité d'enregistrement la plus élevée est de 1080i à 25 ips avec un débit de données de 17 Mbps, ce qui signifie que vous obtiendrez environ une heure de séquences sur une carte SDHC de 8 Go. La qualité la plus élevée en mode 2D est de 1080p à 50 ips avec un débit de données de 24 Mbps, ce qui signifie qu'il y a de la place pour un peu plus de 40 minutes sur la même carte SDHC de 8 Go.

La fente pour carte SD prend non seulement en charge les cartes de type SD et SDHC, car elle peut également enregistrer sur les nouvelles cartes SDXC, permettant ainsi l'utilisation de cartes SDXC de 48 Go et 64 Go. Comme la batterie dure environ deux heures d'enregistrement à partir d'une charge complète, l'endroit idéal pour le stockage est une carte SDHC de 16 Go, car cela vous permettra d'enregistrer environ deux heures de vidéo de la plus haute qualité en mode 3D et environ 85 minutes en mode 3D. Mode 2D.

Comme tous les modèles de la série 700, le SDT750 est un excellent caméscope 2D, doté d'une gamme complète de fonctionnalités. Il y a des prises pour casque et une prise microphone externe - si le microphone surround 5.1 en forme de croix ne suffit pas. De plus, bien qu'il n'y ait pas de griffe porte-accessoires intégrée au SDT750, il y a une fente pour loger un support de griffe porte-accessoires sous un rabat sur la poignée qui permet l'utilisation d'accessoires et d'appareils tiers standard.

Leave a Replay